Il y a les châteaux de l’enfance, les vieux châteaux de bois sur leur motte castrale, les châteaux de rêve, il y a le château du monde et les châteaux intérieurs et la vie qui peuple ces demeures.

« Le château qu’habitaient des enfants » est un roman poétique mettant en œuvre la technique du vers théorisée par l’auteur dans « J’ai labouré jusqu’aux étoiles », publié en 2020 par les Éditions du 3/9.

C’est à travers vingt-cinq pièces liées entre elles par la recherche que fait Gérard Ansaloni de la place de l’humain dans ces multiples châteaux que se déploie le roman poétique.

La prose alterne avec le poème sans parfois que le lecteur y prenne garde. La technique d’écriture mise en œuvre autorise ces échanges. Les poèmes de facture classique sont ainsi « absorbés » par le lecteur sans même que celui-ci s’en rende compte.

Ici, tout est musique et savoirs ; ici chaque terme est riche et pèse pour ce qu’il vaut « au lieu que les mots qui vont sans les choses ne se rangent que par la vertu de la discipline » ; et vos brodequins vous mèneront de Jaffa à Saint-Michel-de-Montaigne et du fond du Moyen-âge à Grenade où vont crépitant les castagnettes d’Ourel dont l’image rayonne depuis une petite vitrine du château-musée de Boulogne-sur-Mer.

Le Château qu'habitaient des enfants

SKU : 978-2-492200-25-0
19,00 €Prix
  • Dimensions : 15 cm × 21 cm

    Dos carré collé

    184 pages